© F.Murie / F.Théry | 2011
---------------------------------------------------------------------------------------------------------
Sonar Spectrum (2011)
---------------------------------------------------------------------------------------------------------
Installation interactive.
Contreplaqué, écrans LCD modifiés, splitter multi-écrans, micros & carte son, ordinateur.
220
---------------------------------------------------------------------------------------------------------
Projet réalisé en collaboration avec Fred Murie,
co-produit par la Galerie Ars Longa (Paris) et l'association Le Milieu, dans le cadre du Festival Bouillants#3 (Rennes).

Sonar Spectrum associe la voix et la vision pour plonger le visiteur dans une expérience sensorielle intime. Isolé dans une cabine, il découvre ce trouble synesthésique pour accéder à un autre mode de perception : par sa voix émise, il reçoit la vision.
Si la vue est un processus soi-disant passif qui nous relie au monde, la voix est une action qui engage notre corps. En créant un écho visuel à sa voix, il s’agit bien de rendre le visiteur acteur de sa vision. Cette hybridation étend les potentialités de son corps et modifie sa perception de la réalité.

Le projet prend la forme d’une installation interactive offrant au visiteur de s’isoler dans une cabine qui s'ouvre au monde par l’action du son. Quatre écrans à cristaux liquides transparents ou fenêtres électroniques intégrées à la structure permettent de filtrer la vision de la réalité au moyen d'informations numériques. C'est un peu comme si vous regardiez le monde à travers une diapositive animée. Ainsi, lorsque le visiteur pénètre dans cette matrice, il se retrouve aveugle, à l’écoute de son corps. Mais le moindre son émis ouvre une brèche dans la cabine. Les ondes sonores sont captées, analysées et traitées afin de créer ce filtre synchronisé.
Pour le visiteur en immersion, l’enveloppe numérique de l’habitacle réagit alors comme un nouvel organe sensoriel, une seconde peau, et le visiteur s’entend regarder sa propre mutation. Pour le visiteur en approche, la cabine apparaît comme une entité énigmatique attendant d’être incarnée.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

à voir :
Site de Fred Murie